Publications

Publications




Ouvrages

Ouvrages




La société vietnamienne face à la modenité.
Le Tonkin de la fin du XIXe siècle à la seconde guerre mondiale,
Paris, l'Harmattan, 1995, 443 p.
La société vietnamienne face à la modenité.
Le Tonkin de la fin du XIXe siècle à la seconde guerre mondiale,
Paris, l'Harmattan, 1995, 443 p.






Pour des raisons de droits d'auteur nous ne pouvons pas publier sur cette page des extraits de cet ouvrage. On ne va pas se contenter de sa couverture. L'éditeur de cet ouvrage, dans un élan inamical, a sans doute voulu l'enterrer en substituant un nom d'emprunt au nom de son auteur dans le catalogue en ligne, parce que l'auteur avait osé lui demander des comptes précis.

[Pour zoumer l'image il suffit de mettre la souris sur l'image]

Couverture du livre


Une pratique honteuse

Par conséquent si vous cherchez cet ouvrage par l'entrée "auteur" en donnant le nom du vrai auteur, "collection" (recherche asiatique), etc., sur le site de l'éditeur, vous n'allez pas le trouver car l'auteur est banni. Par contre le titre de l'ouvrage apparaît avec un nom usurpé . Nous en sommes là.

Il suffit de comparer les deux couvertures, l'originale et la nouvelle [car l'éditeur a été obligé de trouver une nouvelle couverture pour la nouvelle mouture], pour voir la différence. Il s'agit bien d'un acte délibéré de la part de l'éditeur et non d'une erreur orthographique due à un nom étranger. Au-delà des préjudices moraux subis par l'auteur dont cet éditeur ne veut plus visiblement entendre parler, cette pratique d'un autre âge finit aussi par tromper les clients non avertis qui achètent : y-a-t-il une volonté de tromper ? À qui profite cette tromperie ? Sur le plan commercial, cela rime avec publicité mensongère car l'"étiquette" ne correpond pas au contenu. Dans ce genre de situation les Vietnamiens diraient Treo đầu dê bán thịt chó, une expression piochée dans leur immense trésor de proverbes, dictons, etc. Si l'éditeur veut la comprendre il n'a qu'à se tourner vers son faussaire docile qui se fera un grand plaisir de la lui traduire en attendant un su-sucre. Que faut-il penser de cette pratique honteuse ?

Mais pour avoir honte encore faut-il avoir une conscience. L'absence de conscience permet de franchir toutes les barrières morales et sociales. Nous n'en disons pas plus. En tout cas avec ce genre de pratique d'un côté, et de l'autre l'éditeur qui veut se hisser au rang de bienfaiteur du "Tiers Monde", on peut avoir des doutes sur ses intentions.

L'édition est tout un monde, un tout petit monde. La réputation de cette maison d'édition est faite, nous n'allons pas nous étendre là-dessus. Nous voulons simplement prévenir les internautes des anomalies pour ne pas dire des magouilles dont l'éditeur seul connaît les secrets.

Un petit faussaire misérable

Quant à l'individu qui se prête à ce genre de bassesse, le faussaire Nguyên Van Huy pour ne pas le nommer, il fait pitié s'il ne mérite pas le mépris. Faut dire qu'il se contente de peu, prêter son nom à un éditeur pour sans doute obtenir des faveurs, des promesses de publication, pour masquer le nom d'un vrai auteur. Quand on est petit, tout ce qu'on fait est petit car dans la vie on ne peut faire des choses qu'avec ce qu'on a dans la tête, qu'avec ce qu'on est. Alors on a la fierté qu'on peut.

Le petit monde de la recherche sur le Vietnam est vraiment petit, on ne peut pas faire un pas sans que les autres le sachent, alors ce genre de pratique misérable ne lui sert pas beaucoup, car tout le monde sait déjà qui est le vrai auteur de cet ouvrage. S'il compte aller masquer le nom du vrai auteur pour lui subtituer son nom sur tous les exemplaires déjà vendus et disponibles dans les bibliothèques telles que la BNF, les bibliothèques universitaires en France, au Canada, aux États-Unis, on lui souhaite du courage.

Mais nous n'allons pas laisser les internautes qui ont pris la peine de consulter cette page "repartir" bredouille. C'est pour eux que nous avons mis en ligne notre thèse dont la version publiée est un condensé.

Si cette thèse peut leur être utile, voici le lien pour la consulter : thèse

Cette page a été mise à jour le 13 août 2016




Haut de page



Sommaire de la rubrique